L’association aide les personnes handicapées intellectuelles.

L’association aide et conseille aussi les familles

des personnes handicapées intellectuelles.

 

Des parents ont créé l’association il y a longtemps car ils se sentaient seuls

et en difficulté.

 

Aujourd’hui l’association peut accueillir beaucoup de personnes :

des enfants et des adultes.

Dans l’association il y a 12 établissements

pour accueillir et aider les personnes handicapées intellectuelles.

L’APAEI de la Côte Fleurie (Association des Parents et Amis d’Enfants Inadaptés)  est une association de parents et amis de loi 1901 à but non lucratif qui accompagne les personnes en situation de handicap mental dans leur parcours de vie.

Depuis près de 60 ans, l’APAEI de la Côte Fleurie soutien la personne en situation de handicap mental ainsi que ses proches pour lui permettre d’accéder à une prise en charge adaptée en fonction de son handicap, de ses besoins et de ses projets et ainsi favoriser son inclusion sociale.

L’APAEI de la Côte Fleurie est affiliée au mouvement national de l’UNAPEI (Union Nationale des Associations de Parents d’Enfants Inadaptés), association reconnue d’utilité publique. L’UNAPEI est la première fédération d’associations françaises de représentation et de défense des intérêts des personnes handicapées et de leurs familles.

PLUS D’INFORMATIONS SUR NOS PARTENAIRES

Le vide et le besoin, l’ère des fondateurs

La colère légitime, d’un couple condamné à faire classe à son domicile pour son enfant et deux de ses amis handicapés, faute de réponse éducative adaptée, est à l’origine de la création de l’association. Face à ce vide, M. et Mme VASNER décident de fonder une association le 12 février 1960, l’association des papillons blancs de la Côte Fleurie, deviendrai l’APAEI de la Côte Fleurie, dans le but d’ouvrir une école.

Rapidement des familles se joignent à M. et Mme VASNIER. A la recherche d’une maison assez grande, la villa “La Chapelle” à Houlgate est retenue. Celle-ci peut-être achetée et équipée grâce à un emprunt cautionné par quatre familles. Mme VASNIER sera responsable bénévole deux années pendant que M. VASNIER assure la présidence de l’association.

La ville d’Houlgate est partie prenante dans le démarrage de l’association. Dès 1962, un dossier d’agrément d’un IMP est déposé et du personnel qualifié est embauché. Les premiers services correspondent au projet fondateur des parents et au besoin le plus urgent : la prise en charge éducative.

Le temps qui passe, l’ère des créations

Les besoins des enfants évoluant, l’association va créer des services au fur et à mesure de l’avancée en âge des enfants des adhérents : en 1965, ouverture d’un IMPro, en 1966 ouverture du CAT de Dozulé, en 1972 ouverture du foyer Jean VASNIER destiné à lh’ébergement des adultes travaillant en CAT, en 1976 ouverture d’un 2ème CAT Troarn et en 1982 ouverture de la MAS de Dozulé et d’un foyer d’hébergement à Troarn.

En 1963, les associations de France se défèrent en union nationale : L’U.N.A.P.E.I.

Structuration et organisation, l’ère de la professionnalisation

En 1983 et après 5 années de gestion des établissements concédée à l’ADAPAEI du Calvados, l’APAEI de la Côte Fleurie reprend son autonomie et se structure autour d’un siège administratif situé aujourd’hui à Dives sur Mer.

L’association continue à répondre aux besoins avec : en 1985 le groupement de l’IMP et de l’IMPro en IME à Pont l’Evêque, en 1986 création d’une unité de CAT à Dives sur Mer, en 1990 première résidence constituée de 12 studios fonctionnant en foyer éclaté, en 1993 création du SESSAD, en 1995 ouverture du SAJH en redéploiement du Foyer de Troarn.

De 1999 jusqu’à aujourd’hui, l’APAEI poursuit le développement et l’adaptation de ses services. En 2006, le FAM a obtenu son autorisation de fonctionnement. Il est destiné à accueillir des personnes présentant des troubles psychiques.

Aller au contenu principal